Le métier


L'intervention de ce professionnel s'inscrit dans une processus global d'animation d'un groupe de personnes et dans le cadre d'un projet institutionnel à objet sanitaire, social, et/ou éducatif, en participant à la prévention de la rupture et/ou au maintien et/ou à la réactivation du lien social.

L'animateur est concerné par tous les publics fragilisés par un risque de rupture de liens sociaux, par une perte d'autonomie physique et/ou psychologique, ou déjà inscrits dans un processus d'isolement ou d'exclusion.

Son activité s'exerce principalement dans le cadre d'associations (centres sociaux, associations de quartiers, maisons de retraites, établissement de soins mentaux, hôpitaux, instituts divers, écoles spécialisées), de collectivités territoriales, d'établissements relevant de la fonction publique hospitalière ou de la fonction publique d'Etat.